La piezographie

La piezographie

Aucun écran ne peut rendre la profondeur des noirs aux pigments de charbon du tirage piezographique. Cela mérite d’être vu en vrai.

Techniquement, les encres carbones sont encapsulées: c’est de la poussière de charbon mélangée à un liant qui permet de la déposer sur le papier. Il y a une légère évaporation du liant qui stabilise le pigment sur l’enduit de couchage. Il reste alors la poussière de charbon, qui va donner la densité l’impression noir et blanc.
Les encres sont fabriquées à partir de pigments purs monochromatiques choisis pour leur résistance à la lumière, disponibles dans 9 valeurs progressives, du gris clair au noir. L’impression piezographique procure un aspect photographique unique qui inclut la profondeur sur l’ensemble de la surface de l’image.
Cette formule permet une longévité qui atteint des niveaux records lors d’impression sur papiers d’Art et comme L’Epson Hotpress pour « les sentinelles »…petites et grandes.

L’impression piezographique procure un aspect photographique unique qui inclut la profondeur sur l’ensemble de la surface de l’image.