VANDENBULCKE Guy-Rémy

À propos de l'artiste

L’enfance et l’adolescence de Guy-Rémy Vandenbulcke sont marquées par la lumière, les couleurs, les odeurs du Congo où il grandit.

Comme beaucoup de ses compatriotes, il rentre en Belgique pour ses études. Après une licence en Economie à l’Université de Liège, il réalise un désir profond mais non exprimé et étudie le dessin et la peinture à l’Académie de Saint Josse-Ten-Noode.

Son travail se décline principalement autour de thèmes urbains, du chaos à l’énergie générés par les villes. Inlassablement, son propos est d’interroger, d’appréhender les fièvres urbaines rythmées par les corps en mouvement, les grands ports mythiques et le mystère de leurs architectures flottantes, les réseaux nerveux et les trajectoires des voies ferrées, des routes, des ponts et des gares.

Il s’agit d’acryliques, d’encres et de pigments sur toiles intégrant des fragments d’affiches publicitaires arrachées, lacérées, d’aquarelles et de dessins sur papier et aussi de sculptures en fils de fer rouillés, noués, torsadés. Son travail inclus la recherche de matériaux résolument urbains porteurs d’histoires, des strates du temps.

Il obtient de nombreuses distinctions et prix de peinture et ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections publiques ou privées (Musée d’Art Moderne de Bruxelles, Musée d’Ixelles, Musée d’Art Contemporain de l’ULB, Société Générale de Belgique, Banque Dexia, Banque Paribas, Ministère de la Communauté française, Ministère des Affaires étrangères, Telefonica Madrid…)

Catégories
Peintres